généalogie familiale

une histoire

Fille aînée de Joseph Marie Le Calvé et de Marie-Anne Le Pestipon, Marie-Josèphe Le Calvé naît à Locmalo en décembre 1892. Ses parents, mariés en début d’année, se sont installés dans l’auberge familiale, acquise en 1848 par le grand-père de Joseph, au hameau de Longueville. Deux autres enfants naissent dans les années suivantes, Louis en 1895 et Élise en 1898. Le commerce du couple Le Calvé prospère rapidement et, outre son rôle d’aubergiste, Joseph Marie Le Calvé exerce également la profession de boulanger, à l’instar de son beau-père, Pierre-Marie Le Pestipon.


photo histoireLe début du 20e siècle va cependant représenter une période difficile pour Marie-Josèphe Le Calvé. Alors que sa mère est décédée prématurément à l’âge de 28 ans fin 1903, son père disparaît à peine 4 ans plus tard.

La petite fille, orpheline à 13 ans, est recueillie par sa grand-mère maternelle, antiquaire à Lignol, femme forte qui va prendre en main autant la gestion de l’héritage que la vie de Marie-Josèphe. Et l’héritage n’est pas négligeable ! Outre des biens immobiliers sur Locmalo et Lignol, il faut compter la valeur du mobilier et du fonds de commerce.

En 1903 et 1907, lors de la rédaction des inventaires après décès des époux Le Calvé, le tout est ainsi évalué entre 3 000 et 3 500 francs. Le destin de Marie-Josèphe prend une toute autre voie à l’orée de l’année 1911 lorsque sa grand-mère décide de la marier à un lointain et riche cousin, Guillaume Hellégouarch, alors boulanger à Berné. Leur union est célébrée le 26 juin 1911 à Locmalo.




Visualisez un extrait d'arbre généalogique